Accueil > Conseil Personnalisé

Conseil Personnalisé

vendredi 21 mars 2014 , dernière modification : samedi 28 juin 2014, par Easy Tribu

Mots-clés

Easytribu propose un conseil personnalisé et gratuit sur toutes les questions juridiques et les problèmes relationnels que les familles recomposées rencontrent.

  • Nous vous aidons à mieux gérer les relations au sein de la famille recomposée : un conflit entre un enfant et un beau-parent, les tensions du couple recomposé, la gestion d’un ex, la relation entre mes enfants et les enfants de mon nouveau conjoint …..
  • Nous vous aidons à répondre aux questions juridiques telles que la protection de mes enfants en matière de succession, la gestion du patrimoine, le droit des beaux parents, le contrat de mariage, les droits de garde, ….

Un coach(e) professionnel(le) et l’un de nos juristes vous guideront.

Décrivez votre situation et votre difficulté pour une réponse personnalisée.

Contactez notre coach
 Michèle Tisseyre {PNG}
Michèle Tisseyre, coach professionnelle reconnue pendant 25 ans spécialisée , dans les relations humaines , diplômée en Sciences Humaines, elle a aussi vécu en famille recomposée.

Contactez un de nos juristes
 Logo juridique {JPEG}
Nous travaillons en partenariat avec plusieurs juristes, avocats ou notaires, qui selon votre problématique vous orientera dans votre réflexion.

Nos conseils personnalisés ont pour objectif de vous orienter afin trouver des pistes de réflexion concernant votre problématique. Nous vous apportons notre écoute, nos conseils, notre savoir, dans une démarche d’accompagnement personnel et gracieux.
Nous ne nous substituons pas aux spécialistes et nous n’hésiterons pas à vous orienter vers un professionnel reconnu si nous pensons que votre situation le nécessite.
Le contenu de vos échanges avec nos conseillers est totalement confidentiel et les informations que vous leur transmettrez sur votre situation personnelle ne seront pas conservées à l’issue de vos échanges.
Dés lors, la Responsabilité d’Easytribu ne saurait être engagée devant quelque juridiction que ce soit, pour les services qu’elle aura bien voulu prodiguer gratuitement.

Vos commentaires

  • Le 25 mars 2015 à 12:04, par 0Carole0 En réponse à : Conseil Personnalisé

    Bonjour,
    Nous sommes donc une famille de 5 enfants, Mes 3 enfants d’un mariage précédent, lui un enfant de son coté, et ensemble une dernière petite puce.
    Ma question est sur notre désir de partir à l’étranger (sud est Afrique) avec nos enfants.
    Le problème se pose du coté du papa de mes 3 enfants (14, 11 et 10 ans). Le papa est peu présent, les prend peu et ne paye pas la pension alimentaire.
    Je dois bien évidement l’avertir de notre départ pour l’étranger. Combien de temps a-t-il pour réagir et s’y opposer auprès du JAF.
    Est-ce qu’un refus de sa part oral est valable pour ne pas pouvoir partir.
    Je voudrais l’informer suffisament à l’avance pour ne pas être bloqué par son refus.
    Son quel forme doit-il accepter ou refuser pour que se soit valable. Si par chance il accepte, peut-il 6 mois après changer d’avis.
    Je vous remercie d’avance pour vos conseil.

    • Le 25 mars 2015 à 15:20, par 0Carole0 En réponse à : Conseil Personnalisé

      Merci bien à vous, j’ai bien reçu votre réponse.
      Je voulais savoir en quoi loi famille relative à l’autorité parentale pourrait changer quelque chose ? Dans ma situation, ça serait en bien ou en mal ?
      Merci encore.

    Répondre à ce message

  • Le 22 mars 2015 à 08:50, par sylraphango En réponse à : Conseil Personnalisé

    Bonjour, je viens de lire votre article sur l’héritage, question qui s’est posée à nous lors de l’acquisition de notre maison. Nous sommes une famille recomposées, j’ai 2 enfants d’une précédente union, mon conjoint en a 2 d’un précédent mariage. Lors de l’achat de la maison, mon conjoint a investi une somme personnelle 7 fois plus élevées que moi dans ce bien. Nous vivons à l’heure actuelle en union libre, situation qui, je le sais, n’est pas reconnue par la loi en cas de décès. Quelle solution s’offre à nous pour qu’en cas de décès, le conjoint survivant puisse continuer à résider dans le bien commun sans crainte de devoir le vendre sous pression des réservataires légaux ? Et se retrouver à la rue ... Merci par avance pour vos conseils ...

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Qui êtes vous ?

Participez à la communauté

Partagez vos infos, vos idées, votre avis

Je veux contribuer !

Notre Forum

EasyTribu : Le Forum de la Famille Recomposée et Monoparentale

Notre Forum de la Famille Recomposée et Monoparentale

EasyTribu : Le Forum de la Famille Recomposée et Monoparentale

Thèmes

Nous suivre sur