Accueil > Articles conseils > Juridique, Loi Famille > Spécial Loi Famille > PETITION CONTRE la Loi FAMILLE

PETITION CONTRE la Loi FAMILLE

samedi 28 juin 2014 , dernière modification : mercredi 9 septembre 2015, par Easy Tribu

Mots-clés

La reconnaissance de la famille recomposée, pour en faciliter la vie de tous les jours, doit passer par une modification de la loi.

LA LOI FAMILLE a été votée vendredi par l’Assemblée Nationale.
A priori les députés de droite n’étaient pas très nombreux, et le vote a dès lors été facile pour la gauche.
Nous ne pouvons pas laisser passer un tel texte, et nous devons nous mobiliser pour sensibiliser les sénateurs, aux problèmes que cette loi va générer.
Pour cela, nous vous invitons à signer une pétition contre ce projet de loi, sur Easytribu.com.
Tant que le décret d’application ne sera pas signé nous pouvons encore agir.

Ce projet de la Loi Famille relative à l’autorité parentale, contrairement à ce qu’il prétend, ne fera qu’ajouter des difficultés aux familles recomposées et aux familles monoparentales.

  • Non à une loi où l’intérêt des parents prime sur l’intérêt des enfants ! (double résidence favorisant la résidence alternée, alors qu’il est démontré qu’elle est contre l’intérêt d’un enfant de moins de 6 ans et lors des conflits entre parents)
  • Non à une loi qui rend encore plus vulnérables les femmes qui connaissent des situations de violences avec leur ex-conjoint ! (amende aux femmes qui refusent de respecter le droit de garde, craignant la violence d’un ex-mari)
  • Non à une loi qui donne le pouvoir à un ex-conjoint sur toute la vie d’une famille recomposée ! (demande d’autorisation à l’ex- en cas de déménagement, demande à l’ex-conjoint de signer un mandat d’éducation au beau-parent : que se passe-t-il s’il refuse de le faire,ce dernier ne pourra plus aller chercher l’enfant à l’école ?)
  • Non à une loi qui ne prend pas en compte les conséquences/causes de la séparation des parents (demande aux parents de donner des autorisations conjointes pour tout ce qui concerne l’enfant : que fait-on pour tous les parents qui sont en conflit, animés par des désirs de vengeance ou tout simplement des parents qui ne souhaitent plus communiquer)

Un projet de loi est nécessaire pour simplifier la vie de nombreuses familles séparées, mais il doit prendre en compte la réalité de la séparation, sans la nier, et le véritable intérêt de l’enfant.

Aujourd’hui, tout parent qui a l’autorité parentale, peut signifier son désaccord concernant les décisions prises pour l’enfant par l’autre parent. Il n’est donc pas nécessaire de formaliser à l’extrême l’accord des 2 pour tout, nous sommes très loin du choc de simplification !

Cette pétition sera adressée à :

Laurence Rossignol, secrétaire d’État, chargée de la Famille

et également à :

  • André Chassaigne, Président du groupe de la Gauche Démocrate et Républicaine à l’AN
  • Christian Jacob, Président du groupe UMP à l’Assemblée Nationale
  • Philippe Vigier, Président du groupe UDI à l’Assemblée Nationale
  • Bruno Le Roux, Président du groupe Socialiste, Républicain et Citoyen à l’Assemblée Nationale
  • Barbara Pompili, Présidente du groupe Écologiste à l’Assemblée Nationale
  • Roger-Gérard Schwartzenberg, Président du groupe Radical, républicain, démocrate et progressiste

Plus d’infos sur la loi Famille :

Identifiants personnels
Lien hypertexte :

Un message, un commentaire ?

107 Signatures

Date Nom Message
27 août 2014 SOS les MAMANS NON pour toutes ces raisons. Nous sommes contre cette mise sous tutelle des mères sous patriarcat tout puissant.
27 août 2014 gallait
26 août 2014 GENTILHOMME
26 août 2014 MARTEL
26 août 2014 BOSELI
25 août 2014 sandrine
25 août 2014 besnier
25 août 2014 DERRISSARD
25 août 2014 LAPORTE A tous ces gens qui nient ou rejettent la place de la maman auprès de ses enfants au profit de pères (sans renier la place du père entendons-nous bien), je leur réponds que nous sommes des mammifères et qu'en tant que tels, jusqu'à preuve du contraire, ce sont bien les femelles qui sont à même de s'occuper de leurs progénitures. J'ajouterais qu'il est grand temps également que le gouvernement prennent en compte qu'une pension est dite "ALIMENTAIRE" et qu'il doit tout mettre en oeuvre pour qu'elle ne soit plus prise en compte dans la déclaration de revenus du parent "gardien". Ce qui participe aujourd'hui davantage à l'appauvrissement des familles monoparentales. A bon entendeur.
25 août 2014 PATUELLI
25 août 2014 LECOURTOIS Une résidence alternée 7 jours / 7jours imposée sur ma petite file de 2 ans à l'époque (4 ans 1/2 aujourd'hui). Un père qui paye difficilement ses frais de nourrice, qui m'insulte devant notre louloute à chaque échange, qui me la ramène au volant, ivre... une petite fille qui ne veut pas aller chez son Papa, un père qui ne prend pas de congés avec sa fille, qui ne suit rien de sa scolarité, de sa santé, qui ne communique pas sauf pour me traiter de tous les noms.... 2 ans de combat pour tenter de changer ça et toujours pas de réponse de la justice.... Dans un conflit parentale, cette loi ne fera qu'agraver des situations déjà compliquées, et donnera encore plus de poids à ces pères égoïstes qui prennent leurs enfants pour des pions, qui les utilise pour se venger des mères....
25 août 2014 Anne Talvaz
25 août 2014 fons
25 août 2014 Catherine Lai Parce qu'il n'y a pas de raison que le parent qui n'a pas la garde (et donc toute la liberté de refaire sa vie comme il l'entend sans que personne le lui dise quoique ce soit) ait "en plus" tout le loisir d'intervenir/contrôler/diriger (?) la vie de l'autre parent sous prétexte d'une autorité parentale appliquée abusivement (rencontre d'un conjoint, nouvelle famille, déménagement...). Ce n'est pas équitable.
25 août 2014 Lavigne

Notre Forum de la Famille Recomposée et Monoparentale

EasyTribu : Le Forum de la Famille Recomposée et Monoparentale

Notre Forum

EasyTribu : Le Forum de la Famille Recomposée et Monoparentale